Et c'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Monsieur Didier (et de son conseiller juridique dans les toilettes du studio...). Ce que je ne savais pas encore c'est que j'allais travailler 4 ans et demi avec lui. 

Pour ceux qui ne le connaisse pas déja, Monsieur Didier n'en était pas à son coup d'essai. Celui ci avait déja produit nombre de film et pas des moindres. Parmi eux, Kirikou et la Sorcière en 1998, Les Triplettes de Belleville en 2002 ou encore Brendan et le secret de Kells en 2009 (pour les curieux, cliquez sur les titres pour voir leur bande annonce respectives). 

Son envie de produire Ernest et Célestine ne date pas d'hier puisqu'il avait cette idée depuis 20 ans alors qu'il lisait les albums à sa fille quand elle n'avait encore que 3 ans. 

  • Twitter - Black Circle
  • Vimeo - Black Circle