Monsieur Didier m'avait abordé dans le but d'adapter les albums de Gabrielle Vincent. Lorsque je l'avais rencontré il m'avait donné quelques livres pour que je puisse découvrir cette univers que je ne connaissais pas encore.

Pour ceux qui ne connaissent pas ces livres, laissez moi vous en parler rapidement. Les albums d'Ernest et Célestine ont été édité entre 1981 et 2000. Ceux ci ont été écrits et dessinés par la regrettée illustratrice et peintre Belge Gabrielle Vincent. Dans ces livres, elle retraçait le quotidien d'Ernest et Célestine, un ours vivant avec une souris. Il y a eu une quarantaine d'albums, le premier étant "Ernest et Célestine ont perdu Siméon" et le dernier étant "Les Questions de Célestine"

Au milieu de toutes ces parutions, il y a eu également, "La Naissance de Célestine" et "Cet été là", deux albums particuliers dans leur traitement, tout en sépia, très peu de textes. Deux livres fabuleux à découvrir absolument. Le premier raconte comment Ernest a rencontré Célestine, le deuxième serait selon moi un adieu que fait Gabrielle Vincent à ses personnages. 

Son vrai nom était Monique Martin, mais elle signait ses livres sous le nom de Gabrielle Vincent. Au delà de son travail d'illustatrice, elle était également peintre et a laissé derrière elle une oeuvre monumentale. Si son travail de peintre n'est pas encore connu malgré la qualité de ses toiles, elle a publié un nombre conséquent de livres d'illustrations, certains pour enfants, d'autres pour adultes. 
Parmi eux, je ne saurai lesquels vous conseillez... Le plus connu reste sans doute "Un Jour un Chien", racontant les mésaventures d'un chien abandonné au bord d'une route dont voici une des illustrations juste en dessous...

Un de mes livres préférés serait "Mon Jardin Perdu" racontant la fugue d'une jeune fille dans la campagne. Ou encore "La Petite Marionette" dont voici une illustrations. 

Quand l'équipe artistique a démarré sur ce film, nous avions tous un point commun, l'envie de faire un film qui soit le plus fidèle possible à Gabrielle Vincent. Le but n'était pas de rendre hommage seulement aux livres "Ernest et Célestine" mais aussi à l'ensemble de son oeuvre, à l'artiste qu'elle était. Pour ceux qui veulent en savoir plus à son sujet, sachez qu'une Fondation vient de voir le jour, la Fondation "Monique Martin", dont le but est de promouvoir son oeuvre partout dans le monde. 

  • Twitter - Black Circle
  • Vimeo - Black Circle