En plus des décors, il fallait bien dessiner les personnages me direz vous. Certes nous avions bien des modèles pour Ernest et pour Célestine seulement Daniel Pennac avait imaginé pour le film, tout une galerie de personnages à mettre en image en plus de nos deux héros... Ce travail là, c'est à une jeune artiste répondant au doux nom de Seï qu'il a été confié. Son talent n'avait d'égal que son rire, à savoir très impressionant...

Adapter les personnages d'Ernest et Célestine n'a pas été une chose aisée. La première raison était que Gabrielle Vincent ne les a pas toujours dessinée de la même manière au sein de sa carrière... Voici un exemple de l'évolution de Célestine dans le temps. Le premier dessin est issu du tout premier album et le dernier est issu de son dernier...

Le travail d'adaptation de Célestine ne s'est pas fait sans effort. Dans un premier temps, nous la dessinions de manière presque mimétique par rapport aux livres. Nous voulions faire en sorte que Célestine soit la plus proche possible mais petit à petit à force de la dessiner, elle s'est transformée. 

Aussi étonnant que ça puisse paraitre, cette transformation s'est faite petit à petit. Sans que je me rendre compte, je la dessinais avec un museau de plus en plus petit avec un front de plus en plus marquée. Ces changements nous ont permis de faciliter le travail des animateurs car son visage devenait un peu plus humain et ils ont pu travailler ses différentes expressions plus facilement. 
Ernest a subi le même traitement d'adaptation mais les changements par rapport à l'Ernest des livres peuvent paraitre moins marqués. 

En plus du travail d'adaptation des deux personnages principaux, Sei a du créer les personnages secondaires du film. Pour cela, j'essayais tant que possible de donner des références au sein des livres de Gabrielle Vincent. C'est ainsi que Georges, l'ours commerçant bourgeois a été inspiré du directeur du Musée dans le livre "Ernest et Célestine au Musée"

Ou que Léon son fils est inspiré d'une photo d'enfance d'Ernest qu'on peut apercevoir dans "Ernest et Célestine chez le photographe"

D'autres personnages nés de l'imagination fertile de Daniel Pennac ont du être dessiné sans faire références aux livres... C'est là que le talent de Sei a pu se déchainer, créant des personnages à partir des descriptions de Daniel Pennac tout en veillant à rester cohérent par rapport à l'univers du film. Voici quelques exemples ce dessous avec la vieille rate aigrie nommé la Grise, le Chef de Clinique prétentieux, ou le Chef des policier Ours:

Le travail de Sei est une des étapes clés du film. Les modèles doivent être le plus charismatiques possibles tout en correspondant aux caractères décrit par le scénaristes. Mon rôle a été de guider Sei en lui donnant mes intentions. Ce travail a duré à peu près un an pour qu'on puisse avoir l'ensemble des personnages. En tout elle aura designé 174personnages (à peu près). Je vous assure que c'est un travail titanesque surtout quand on considert le handicap que je pouvais représenter par moment avec mes interventions... 

  • Twitter - Black Circle
  • Vimeo - Black Circle